Gravitation inversée

Les prégénériques des séries télévisées doivent évoquer leur contenu sans toutefois trop déflorer le scénario correspondant. Dan Braga s'est confronté à cet exercice au cours de ses études en conception de médias numériques.

Dan étudie la conception de médias numériques au Billy Blue College à Sydney, en Australie. Une partie importante de ce programme d'études est consacrée à l'animation graphique. Le point de départ et d'inspiration pour «Negative Mass» s'est résumé à un court briefing qui se résumait à ce que les étudiants devaient créer et réaliser un clip vidéo ou un prégénérique pour une série télévisée. Dan, qui avait opté pour l'idée de créer un générique, a naturellement d'abord imaginé ce à quoi cela pourrait ressembler : le titre devait faire allusion au concept de l'émission dans le but de susciter l'intérêt du spectateur - mais sans révéler trop de détails. «Negative Mass», le titre de l'émission, n'existait que dans l'imagination de Dan et c'est pour cette dernière qu'il a donc créé un prégénérique en utilisant Cinema 4D.

La trame du déroulé de l'émission - qui n'est pas supposé être logique, mais sert plutôt comme prétexte au recours à des images spectaculaires - tournait autour de l'affaiblissement d'une force gravitationnelle sur la Terre. Ce scénario a permis à Dan d'utiliser les fonctionnalités d'animation de Cinema 4D ; domaine qu'il avait seulement effleuré dans le passé. «Le recours aux Dynamiques était incontournable pour créer un effet convaincant illustrant l'affaiblissement d'une force gravitationnelle», explique Dan. "Auparavant, j'avais utilisé ces outils de manière très épisodique, mais pour ce projet, ils devenaient essentiels pour la réalisation d'au moins la moitié des animations que je devais créer. Je devais donc impérativement comprendre comment créer ces animations ", comment les mettre en cache et comment les conformer à la fin.

Etant donné que ce projet ressemblait étroitement à un projet réel, Dan a donc dû  intégrer d'autres programmes et plug-ins dans son pipeline afin d'acquérir toutes les compétences requises. Il a utilisé l'outil World Machine pour créer les paysages, qu'il a ensuite importés dans Cinema 4D. Les arbres et les rochers  disposés dans la scène ont été créés en utilisant le plug-in Forrester pour Cinema 4D. Le plug-in Forrester comprend un module de placement grâce auquel arbres et pierres peuvent être dispersés sur les surfaces via un algorithme spécifique.

Ce qui rend ce court-métrage si magique, ce sont les Dynamiques que Dan a utilisées pour simuler l'apesanteur. Les scènes finales ont été rendues en utilisant Octane. La musique composée par Bryan Barcinas a été ajoutée au montage.

Le prégénérique «Negative Mass» profite incontestablement de l'imagerie surréaliste que Dan Braga a créée en utilisant non seulement Cinema 4D mais aussi beaucoup d'imagination. «L'interface intuitive de Cinema 4D est comme un bac à sable 3D qui vous invite à jouer avec toutes les idées qui vous passent par l'esprit. Avec Cinema 4D vous n'avez pas à conquérir une montagne de défis technologiques avant de parvenir à des résultats spectaculaires », témoigne finalement Dan à propos de son expérience avec Cinema 4D !



Site web de Dan Braga :
www.danbraga.com/

Site web du plug-in Forrester :
http://www.3dquakers.com/

Previous slide
Next slide