Ce n'est que du papier, vraiment ?

Pingo van der Brinkolev souhaitait seulement créer un nouveau type de bibliothèque photographique avec Cinema 4D, mais les choses ont évolué différemment.

En fait, ce que souhaitait réellement faire Pingo van der Brinkolev, c'était de créer un nouveau genre de bibliothèque photographique animée. Il en avait d'ailleurs déjà conçu le design. Le caractère très particulier de ces scènes provenait de l'aspect "à la origami" des modèles utilisés qui semblaient tous être issu de pliages à base de papier. Pingo, dont le vrai nom est en fait Rasmus, avait également créé des animations en boucle de ces objets pliés. C'est pourquoi le spectateur ne peut discerner quand l'animation commence et quand elle se termine.
Pingo a fait une effort considérable sur l'aspect du papier. Il souhaitait que son rendu soit "flicker-free" en utilisant l'IG et ce dans des délais de production réalistes. Utilisant une combinaison d'IG QMC, de rétro-éclairage et d'un niveau de réflexion secondaire bien équilibré, il a été en mesure de réduire le temps de rendu de chaque image à environ 5 minutes. Pingo a utilisé l'objet Cloneur pour la création des boucles d'animation. La fonction MoGraph a été l'un des outils les plus importants pour insuffler un peu d'irrégularité aux mouvements qui auraient été sans cela trop lisses.
L'écho ayant suivi la présentation des travaux photographiques de Brinkelov s'est avéré très positif. Le webmaster du site sur lequel été proposé les animations était vraiment très impressionné. Néanmoins aucun acheteur ne se profila ! Loin de se décourager et désireux de valoriser son travail, Pingo a alors décidé d'ajouter des mouvements de caméra à son projet. Il a donc recalculé les animations pour finir par en faire un film qu'il posta sur Vimeo. Quelques jours plus tard, le court-métrage intitulé ‘It’s Paper’, était récompensé d'un 'Staff Pick', ou sélection de la rédaction, qui allait le mener vers le succès et la reconnaissance générale. Brinkelov a alors reçu de nombreuses invitations pour témoigner et présenter son projet, sans parler de toutes les propositions et appels à coopération sur de nombreux projets. Finalement, déclare Pingo, l'écho et les opportunités qui se sont offertes à moi, ont été énormes. Il ajoute dans un clin d'oeil, “… au prix d'un tout petit effort !

Site web de Pingo van der Brinkolev :
www.pingo.nu

Previous slide
Next slide