Man vs Machine: Alliance entre créativité et technologie avec l'aide de Cinema 4D

Pour le studio de design primé par un Lion Gold à Cannes, le processus créatif repose essentiellement sur la synergie s'établissant entre les concepts et les outils utilisés pour les mettre en oeuvre.

Le directeur technique de ManvsMachine Simon Holmedal et le directeur créatif Mike Alderson discutent de la philosophie sur laquelle est fondée ManvsMachine et de la manière dont la fusion entre technologie et créativité assure la prospérité du studio – tout cela avec un peu d'aide de Cinema 4D.


Tim Swift, directeur général de ManvsMachine déclare tout de go : “Technologie et idées vont de paire". "Nous avons choisi ce nom parce qu'il résume bien notre approche  - des individus viennent chez nous, porteurs de concepts uniques, que nous faisons ensuite progresser en utilisant les dernières technologies.

Un exemple récent de cette philiosophie à l'oeuvre est illustré par la récente campagne Nike intitulée Aix Max Nike qui intègre plusieurs versions de chaussures en images de synthèse qui se transforment, sont étirées dans tous les sens et analysées avec une précision qu'on ne peut atteindre qu'avec le numérique.

Pour assurer la création des visuels plutôt complexes qu'on peut voir, ManvsMachine s'est tourné vers Cinema 4D ; ce dernier offrant un bon équilibre entre puissance et simplicité. “C'est tout simplement l'outil le mieux conçu pour notre activité," explique Matthias Winckelmann, responsable 3D chez manvsMachine. “L'impulsion initiale permise par la facilité d'utilisation est tout simplement géniale. Ensuite, au fil de l'exploration, des fonctions plus sophistiquées vous apparaissent  – il est non seulement capable d'assurer le travail de conception mais peut aussi évoluer et prendre en charge des contenus type effets spéciaux beaucoup plus lourds.”

Afin de reproduire le plus fidèlement possible les baskets de la publicité Nike, ManvsMachine a fait appel à la technologie de numérisation 3D. “Nous y avons recours pour la quasi totalité des projets Nike car il est vraiment important que la chaussure 3D soit réellement identique à la chaussure réelle," explique Winckelmann. “L'équipe de design Nike a passé beaucoup de temps à concevoir ce produit, c'est pourquoi nous voulions être en mesure de le reconstruire d'une manière cent pour cent précise. Nous devions donc représenter correctement les détails de chaque articulation, couture et composant de la chaussure. On peut y parvenir grâce à la modélisation classique mais la numérisation 3D produit une copie extrêmement fidèle en un laps de temps beaucoup plus court."

Pour assurer la transformation de la chaussure pour cette publicité, ManvsMachine s'est appuyé sur les déformateurs surface et maillage de Cinema 4D. “Pour ce faire, nous avons du construire une représentation low-poly à partir de la numérisation 3D que nous avons ensuite pliée et transformée. Les déformateurs type surface et maillage de Cinema 4D s'avèrent particulièrement utiles car ils nous aident à travailler avec des éléments comme ceux-ci qui ont un nombre de polygones extrêmement élevé. Néanmoins, quand il s'agit de déformer des chaussures, dans bien des cas, nous utilisons des outils différents, adaptés à chaque déformation – parfois on a recoure au déformateur type surface, d'autre fois, il s'agit du déformateur maillage, quelquefois on utilise un PoserMorh associé aux fonctions de sculpture et ainsi de suite.

C'est sa souplesse qui a permis de faire en sorte que Cinema 4D devienne l'outil principal du flux de production ManvsMachine. "Tout au long du processus de création, nous utilisons d'habitude la quasi totalité des fonctions offertes par Cinema 4D. Il est par conséquent difficile de mettre en avant telle ou telle fonction qui sortirait vraiment du lot !” déclare Winckelmann. “En ce qui nous concerne, l'atout principal de Cinema 4D réside dans le fait qu'il nous permet de combiner toutes ces caractéristiques et fonctions différentes - dans la plupart des situations, en partant d'une idée ou d'une simple esquissse, nous trouvons systématiquement un moyen de les concrétiser en utilisant Cinema 4D. La polyvalence dont il fait preuve est sans conteste la raison pour laquelle nous nous tournons vers lui si souvent.”

Néanmoins ManvsMachine convient que Cinema 4D reste et demeure un outil dans l'arsenal dont dispose la société  – rien ne remplace la créativité humaine, c'est elle qui finalement a le dernier mot. “Tout réside de fait dans cet équilibre entre technologie et idées – parvenir à conjuguer des compétences entre conception initiale brute et promotion d'image de marque avec des sorties haut de gamme à base d'effets visuels,” conclut Swift. “Celà va bien plus loin que le simple fait de faire des images – on doit comprendre les attentes du client, lui proposer non seulement la bonne stratégie mais également l'approche et l'exécution visuelle correspondantes. On doit ensuite concrétiser tout cela en s'aidant des outils les mieux adaptés pour la tâche à accomplir. Cinema 4D s'avère être un outil clé pour mener tout ce processus à bon port.

Regardez cette vidéo pour comprendre comment Cinema 4D a été en mesure d'aider ManvsMachine à créer de nombreux spots publicitaires Nike, tous plus acclamés les uns que les autres :



Le directeur technique de ManvsMachine Simon Holmedal et le directeur créatif Mike Alderson discutent d'une part de la philosophie sur laquelle est fondée ManvsMachine et de la manière dont la fusion entre technologie et créativité assure la prospérité du studio, et d'autre part, comment le jeu d'outils d'une grande flexibilité de Cinema 4D permet à leur société de réaliser un travail haut de gamme pour des clients tels Nike.

Site internet Man vs Machine :
www.manvsmachine.co.uk

Previous slide
Next slide