La chance vous sourit avec Cinema 4D

Les paris sportifs ont le vent en poupe et la Chine ne fait pas exception. Les sociétés de paris créent des campagnes publicitaires afin d'attirer un nombre croissant de joueurs. Cinema 4D est à l'avant-garde de ce phénomène.

[Translate to French:]

Lorsque Lottery China Sports a approché l'artiste Cinema 4D Yan Ge pour lui demander de créer une publicité promotionnant les paris sportifs, de nombreux points du cahier des charges étaient d'ores et déjà bien définis. Ils souhaitaient notamment combiner des éléments 3D avec des vidéos tournées en direct. Aux confins d'un atelier chaleureusement meublé, le narrateur évoque l'histoire d'un type chanceux qui a gagné à la loterie. Ceci devait être graphiquement sous-tendu dans un style bande dessinée et se dérouler en utilisant tout l'espace d'un bureau. La scène commence donc avec l'apparition d'un acteur racontant qu'il a gagné à la loterie avant d'abandonner un ticket sur un bureau.

Le billet se déplie alors et se transforme en bureau de paris qui se trouve être celui où le gagnant a acheté son propre billet. Ce plan ainsi que l'ensemble des scènes se déroulant sur le bureau, a été créé avec Cinema 4D et composé avec les images tournées en direct. Au fur et à mesure que le film se déroule, on voit émerger des rues et des tunnels. des bus et taxi défilent, un orage survient tout à coup, des restaurants surgissent et des bulles de dialogues omniprésentes assurent le commentaire de l'action en cours.

On avait jusqu'alors rarement vu une telle combinaison d'éléments 3D et d'images vidéos tournées en direct à la télévision chinoise ; ce qui a largement motivé Lottery China Sports dans son choix d'opter pour cette approche. Pour ce faire, on a eu recours à la fonction de tracking de mouvement Cinema 4D, disponible depuis la version 16. Grâce au Traqueur de Mouvement, des repères peuvent être ajoutés au contenus vidéo qui sont ensuite analysés par le logiciel. Ces données concernant les mouvements peuvent ensuite être assignées à une caméra dans Cinema 4D pour pouvoir enfin lui permettre de mixer scène virtuelle et vidéo live. Au cas où l'on doive appliquer aussi l'ambiance générale de l'éclairage propre à la vidéo tournée en live aux éléments rendus de la scène virtuelle, des images HDR peuvent alors être utilisées conjointement à l'éclairage tel que défini par l'image pour ce faire.

On doit reconnaitre que le concept de base de cette publicité est on ne peut plus original quoiqu'il se résume finalement à très peu de chose.  Il n'empêche qu'on a du utiliser un large éventail d'outils logiciels pour assurer la réalisation du scénario assez complexe qui en découle. Yan Ge a du faire appel à toutes les fonctionnalités de Cinema 4D pour ce projet. Ainsi, pour la scène où l'on voit apparaitre un pont de nulle part, Yan s'est énormément appuyé sur la fonction Polygone Warp to Spline qui a permis de concevoir les éléments correspondants du pont avant de créer l'animation. Cela a beaucoup simplifier les modifications ultérieures sans affecter les animations existantes.

Les séquences finales sont le point d'orgue de ce clip publicitaire. Le héros qui vient de gagner à la loterie flotte suspendu dans un ballon au-dessus d'un paysage virtuel et pittoresque en compagnie de son amie, à l'extrémité du bureau. Yan Ge a eu très largement recours à la fonction Hair de Cinema 4D pour créer et animer la végétation qu'on peut voir sur les falaises et collines ainsi que l'étendue herbeuse à partir de laquelle le ballon décolle. Yan commente : "Nous avons également fait appel à de la végétation XFrog, mais la part du lion revient quand même à Cinema 4D !". Les nuages qu'on peut voir dans ces plans, tout comme les nuages d'orage qu'on voit plus tôt dans l'animation, ont été créés grâce à Thinking Particles en utilisant notamment une matière semi-transparente. Tous les éléments ayant été rendus, on a alors pu effectuer le montage final du film dans After Effects.

En se repenchant sur ce projet, Yan Ge déclare : "Le travail impliquant le Tracking de Mouvement n'a pas été aussi simple que je le pensais de prime abord. En effet, la scène ayant été tournée en une seule prise, nous avons été obligés d'analyser la vidéo plusieurs fois avant d'obtenir un placement correct des repères de tracking. Ce n'est qu'à ce moment-là que nous avons été en mesure de reproduire fidèlement les mouvements de caméra correspondants et les transmettre à la caméra virtuelle de Cinema 4D."

Rong et Ma sont des étudiants deYan Ge. Ce dernier est formateur Cinema 4D certifié :
www.maxon.net/education/service-menu-partner/partner-locator/certified-instructor-ci.html

Previous slide
Next slide