Previous slide
Next slide

Amusez-vous avec la nouvelle mascotte en peluche de la banque UBS

Topsy le renard est la mascotte de la banque suisse UBS. Après une longue et réussie existence 2D. UBS a décidé de le transporter dans la troisième dimension avec Cinema 4D.

Beaucoup de grandes entreprises utilisent des personnages amusants pour présenter leurs activités et leurs produits aux enfants. Les banques, dont les secteurs d’activité sont un sujet abstrait pour les enfants, sont particulièrement habiles pour fidéliser leur clientèle à un âge précoce. Topsy le renard USB en est un excellent exemple. Pour répondre aux nouveaux goûts des clients et aux nouveaux médias en pleine expansion, USB a donc décidé de créer Topsy en 3D pour étendre sa présence des brochures et autres magazines clients traditionnels aux chaînes de médias numériques..

"L'utilisation de Cinema 4D pour la création d’un personnage 3D basé sur des dessins 2D a été aisée tout particulièrement en ce qui concerne la modélisation ; ceci en partie parce que le client a laissé une certaine liberté créatrice pour le processus de conception au prestataire retenu : la nouvelle mascotte Topsy en 3d devait être immédiatement reconnaissable en tant que Topsy. Nous avions néanmoins toute latitude pour concevoir un personnage ayant un look contemporain ", explique Michael Scherrer, directeur de projet chez Pixcube Animation Studio. Non seulement Topsy n’est pas le seul à avoir bénéficié d’un reconditionnement virtuel – c’est aussi le cas de tous les autres caractères qui eux aussi ont été soigneusement révisés et modernisés.

"Grâce à la visualisation préalable de divers longs métrages d'animation, le client a pu avoir une impression assez précise de ce qui pourrait être fait pour un Topsy 3D & Co. Néanmoins, il a finalement été surpris par la quantité de travail mise en œuvre pour pouvoir animer un ensemble de personnages aussi vaste", se souvient Michael.

"Le fait que Topsy et d'autres personnages aient un manteau de fourrure a rendu les choses plus intéressantes. Topsy n'était pas la seule créature à poil évoluant dans les scènes, ce qui signifiait qu'il y aurait des interactions de type fourrure à fourrure voire fourrure à plume entre les personnages. Cela signifiait un certain nombre défis au niveau de la gestion des collisions à relever pour notre équipe", a déclaré notamment Michael

Indépendamment de tous les personnages précédemment cités, le paysage environnant devait également être créé, et ce d’après un look "Suisse" caractéristique. Cela a impliqué que les montagnes, pistes, forêts, maisons, bref toutes les structures si caractéristiques de la montagne, ont dû également être modélisées dans Cinéma 4D. Nous avons fait un usage assez libre des outils MoGraph pour la création des paysages. Les objets Cloner, les Effecteurs et les Instances de rendu ont été des éléments essentiels mis en œuvre de cette phase du projet. Nous avons utilisé le plugin Laubwerk pour créer la plus grande partie de la végétation et la fonction Hair intégrée à Cinema 4D quand il s'agissait de créer des prairies et des pâturages.

"Cinema 4D s'est avéré être un programme complet qui nous a permis de faire face et venir à bout de l’intégralité des défis que nous avons rencontrés au cours de ce projet. Par exemple, nous avons pu gagner beaucoup de temps en ayant recours à CMotion pour créer une partie des animations de personnage."

"Nous avons utilisé le moteur de rendu Standard Cinema 4D en conjonction avec la fonction d'occlusion ambiante. Nous n'avons pas utilisé la fonction d'illumination globale en raison des temps de rendu. Le rendu nous a permis d’obtenir la qualité que nous recherchions. Nous avons scindé le processus de rendu en trois sections : les personnages, les paysages et les effets spéciaux. Ces éléments ont ensuite été composés dans la phase de montage."

"Nous avons depuis créé plus de 30 spots en utilisant cette méthode, ce qui montre que notre client est très satisfait des résultats - et nous sommes quant à nous plus qu’enchantés des résultats que Cinema 4D et sa large gamme d'outils on ne peut plus puissants permettent", conclut Michael.

Previous slide
Next slide