Previous slide
Next slide

Un château de conte de fées 2.0

Il est parfois difficile pour un architecte de montrer ses compétences au client. Esquisses et maquettes sont une solution possible ; un film dont le futur bâtiment est le héros en est une autre.

Juan Gayerre, de Gayerre Infografia, se dévoue corps et âme à l'architecture. Mais dans son métier, la difficulté réside moins dans la réalisation de projets que dans la recherche de clients. C'est pourquoi l'auto-promotion est primordiale dans le travail des architectes.

Les graphismes 3D se substituent de plus en plus aux esquisses et aux maquettes pendant la conception. C'est le choix qu'a fait Gayerre Infografia, qui utilise Cinema 4D pour ses modèles. Gayerre et son équipe ont conçu le spot Alone à des fins promotionnelles, mais l'architecte ne voulait pas se contenter d'une série d'images photoréalistes. Il voulait créer un véritable court-métrage.

L'équipe sélectionne des plans pour une maison de rêve et crée à partir d'eux un modèle texturé détaillé. Une fois le modèle terminé, elle réalise un film scène par scène à l'aide de Cinema 4D. Ce film ne se contente pas de montrer la maison, mas l'explore de fond en comble.

Les mouvements de caméras, remarquables, sont accompagnés d'une musique douce au piano. Le film dévoile une luxueuse résidence aux pièces spacieuses, passe sur une terrasse agrémentée d'une piscine et traverse un petit bureau lumineux au haut plafond. On peut apercevoir le résident ici et là, assis sur la terrasse, détendu sur un canapé ou plongé dans un magazine à son bureau. Ce résident n'est autre que Juan Gayerre lui-même ; les prises de vue réelles s'intègrent harmonieusement dans le décor virtuel. La journée s'écoule tout le long du film : la maison apparaît dans la fraîcheur du petit matin, s'épanouit sous un soleil radieux puis se fond dans la douceur du soir. Les lumières s'allument alors pour créer une tout autre atmosphère.

Les dessins architecturaux sont souvent fades, peu captivants ; Alone est  unique en son genre. La maison est l'héroïne du film, un personnage presque magique du fait d'une réalisation techniquement parfaite avec Cinema 4D. Tout du moins l'architecture de pointe parvient à créer une expérience visuelle plaisante pour le spectateur. Il a fallu 5 mois de travail pour obtenir ce résultat. Les scènes emploient la quasi-totalité des fonctionnalités de Cinema 4D et les ordinateurs ont dû repousser leurs limites pour afficher entre 200 000 et 300 000 polygones.
Le jeu en valait la chandelle, comme le montre les nombreux commentaires positifs sur Youtube, mais aussi la nomination d'Alone aux Architect Awards 2013. Quand on lui demande s'il pense avec le recul que des points auraient pu être améliorés, Juan Geyerre répond : « Nous aurions aimé recruter un mannequin plus séduisant pour déambuler dans la maison, mais étant donné notre budget serré on a dû faire avec moi… »

Voir la vidéo :
vimeo.com/66344520

Site web de Gayarre infografia :
www.gayarre.net

Previous slide
Next slide